Accueil

Utilisation moderne de la fanfare

L’usage de la batterie fanfare est originaire de la musique militaire. Les clairons étaient utilisés dans l’antiquité pour marquer la cadence et émettre des ordres ou des messages sur le champ de bataille. Cet instrument n’est plus utilisé de nos jours. Pour produire du son, l’instrumentale met en avant son souffle et la tension de son muscle.

Les instruments de fanfare

Le tambour d’ordonnance

Le tambour d’ordonnance est un instrument très ancien utilisé dans l’armée pendant la renaissance. Utilisé sous le règne de Louis XIV, il reste encore d’actualité de nos jours. Le tambour d’ordonnance est un instrument constitué de deux peaux tendues sur un fût cylindrique. Il est utilisé comme instrument d’ordonnance de la cavalerie.

La trompette de cavalerie

Une trompette de cavalerie a la même taille qu’une trompette classique, mais celle-ci n’est pas munie de pistons. Il dispose d’un tube long, mais ne possède pas de mécanisme à savoir une clé, un piston ou une coulisse. L’instrument transmet des sons harmonieux et naturels. Pour produire les notes à la fois forte et ciblée, l’instrumentale travaille son souffle et la tension de son muscle.

La timbale

Instrument disposant d’un fût hémisphérique qui porte une peau tendue, sur laquelle on tambourine à l’aide d’une mailloche ou d’une baguette. Loin d’être un instrument d’ordonnance, il joue l’objectif de parade. L’instrument offre des sons déterminés offerts à une distance de quinte. Pendant la période baroque, c’était l’un des premiers instruments de percussion à intégrer l’orchestre.

Le cor

Cet instrument fut intégré dans la cavalerie pour la parade plutôt que pour l’ordonnance. Il s’agit d’un long tube enroulé qui ne possède pas de mécanisme comme la clé, le piston ou le coulisse. Les sons sont distincts et harmoniques du fondamental mi bémol. L’instrumentaliste aura toujours besoin de travailler le souffle et le muscle des lèvres pour charger le son issu d’un cor.

Vente d'instrument(s)

desoles